Auderghem

Question FAPEO 1. Quelle(s) demande(s) exprimée(s) dans ce mémorandum ne rencontre(nt) pas votre approbation et pourquoi ?

 

Réponse : La quasi totalité des demandes est une réalité à Auderghem depuis des années. Nous y souscrivons donc bien entendu.

En particulier, et à titre d’exemples, nous avons une institutrice « volante » pour les maternelles et une pour les primaires (à charge communale) ; nous accueillons des enfants de migrants, nous venons d’engager une institutrice spécialisée pour le « FLE »...

En ce qui concerne les volets « santé, hygiène etc » et « infrastructure » tous les points sont rencontrés à Auderghem.

Nous sommes la commune bruxelloise qui investit le plus par habitant dans l’enseignement que ce soit en matière de bâtiments, d’entretien ou de personnel (concierges, secrétaires et enseignants à charge communale).

Petit bémol cependant concernant la consultation des parents à la suite de l’élaboration des plans de pilotage ; point pour lequel je vous renvoie à la position de notre parti : « Tout d’abord un questionnaire électronique a déjà été élaboré ce qui a permis aux parents de s’exprimer sur la question. Ensuite, ces plans de pilotage s’élaboreront à partir d’un diagnostic collectif réalisé par l’équipe éducative, au regard des objectifs d’amélioration définis par le gouvernement et en concertation avec un DCO. De nombreuses écoles se sont déjà engagées à entrer dans la première étape des plans de pilotage. Impliquer les parents après l’envoi des questionnaires électroniques paraît actuellement redondant dans le processus. »

Question FAPEO : 2. Parmi les demandes déclinées en 4 thèmes dans ce mémorandum, quelles actions prioritaires retenez-vous pour votre projet de déclaration de politique générale communale ?

Réponse :

1) Les parents, des acteurs et partenaires reconnus à tous les niveaux.

Actions prioritaires

Auderghem poursuivra l’opération Auderghem 21, grande opération de participation citoyenne lancée en 2016 dans le cadre de laquelle de nombreux ateliers sont et seront organisés pour recueillir les souhaits/idées/projets de la population en général et des parents en particulier (ex : collations zéros déchets ...). Par ailleurs, il est proposé d’introduire le principe du budget participatif pour tous les échevinats lors de la prochaine législature.

2) Santé, hygiène, bien-être et climat scolaire.

Actions prioritaires :

La cantine et les collations scolaires étant déjà bio et « circuit-court », nous souhaitons aller vers de moins en moins de déchets.

Par ailleurs, nous proposons d’introduire des formations et de mener des actions de sensibilisation ciblées dans les écoles : utilisation des nouvelles technologies, enjeux du développement durable, vivre-ensemble et esprit civique... et d’encourager l’inclusion d’enfants porteurs de handicap dans les crèches et les écoles.

3) Infrastructures dans et autour de l’école.

Actions prioritaires :

Nous prévoyons la construction d’une 5é école, d’une 5e crèche et d’une 5e école des devoirs. Les abords des écoles sont et seront systématiquement sécurisés.

L’apprentissage à la conduite du vélo (brevet cycliste) est en cours depuis de nombreuses années et sera maintenue. Les kiss & ride existent auprès de chaque école. Le co-voiturage et la mobilité douce seront encouragés pour diminuer le nombre de véhicules aux abords des écoles.

Nous prévoyons également de développer et/ou rénover les infrastructures de jeux (plaine de jeux, rues enfants admis...).

4) Fonctionnement de l’école.

Actions prioritaires :

Nous proposons de renforcer la politique existante (cfr infra) de projets pédagogiques innovants dans les écoles et les crèches (immersion linguistique, Cirquétudes, langue des signes...).

Nous souhaitons également renforcer le dispositif de lutte contre le décrochage scolaire créé par la Maison de la Prévention (encadrement des élèves renvoyés, médiation scolaire, stage de préparation aux examens de passage...)

Question FAPEO : 3. Si vous êtes élu(e), quel modèle de dialogue et de concertation avec les parents d’élèves mettrez-vous en place ?

 

Réponse  : Le budget participatif qui sera l’aboutissement d’un travail et d’un dialogue en amont avec les parents et les professeurs.

Question FAPEO : 4. Quelle est votre vision pour construire un enseignement communal de qualité et pour tous ?

Réponse : Depuis toujours, Auderghem est à la pointe pour défendre et proposer un enseignement communal de qualité. De nombreuses actions et projets y ont été développés en primeur et reconduits ailleurs et de nombreux investissements ont été réalisés dans les structures accueillantes. Exemples :

- Création de l’Espas Ricochet en 2013 déjà, dont la mission est d’encadrer les élèves renvoyés de l’école. Ceci constitue une première en Belgique. Après 18 mois d’activité le premier bilan indiquait un taux de récidive de zéro.

- Mise en place du monitoring individuel des élèves dans les écoles communales. Une première en communauté française qui fut par la suite recommandée par le conseil de l’enseignement des communes et des provinces. Ce projet a été complété par l’introduction du carnet de progrès.

- Engagement d’une orthopédagogue pour les écoles communale dont la mission est d’apporter un encadrement individualisé aux élèves en difficulté dans le cadre du monitoring des apprentissages dont mention plus haut.

- Activités parascolaires en néerlandais

- Ecole des devoirs en libre accès à la maison des jeunes

- Nouvelle école aux Marronniers qui a permis d’accueillir 160 nouveaux élèves

- ...

Notre souhait est de nous maintenir sur notre lancée, de continuer à être à la pointe d’un enseignement communal de qualité, en relevant les défis des évolutions sociétales, environnementales et technologiques.