Santé, hygiène, bien-être et climat scolaire

Les parents dénoncent globalement une alimentation de qualité insuffisante dans les écoles. Outre la qualité sous l’aspect santé, les parents disent constater un manque de réflexion globale autour de l’alimentation. Effectivement, pour les parents, la réflexion sur l’alimentation à l’école devrait dépasser un cadre « hygiéniste » et s’envisager aussi sous l’angle du plaisir et de la convivialité. Trop souvent, les enfants vivent l’heure du midi non pas comme une pause bien méritée dans leurs journées de travail, mais comme un moment propice aux sanctions et réprimandes.

 

La question des sanitaires est elle aussi très largement soulevée par les parents qui pointent l’insalubrité des installations et des règles archaïques imposées aux élèves comme, par exemple, des heures précises pour se rendre aux toilettes ou l’obligation de demander trois feuilles de papier de toilettes. Bien entendu, la question du climat scolaire dans sa globalité est une préoccupation récurrente des parents, ils s’inquiètent de voir le harcèlement scolaire prendre de plus en plus d’ampleur et de plus en plus tôt dans la scolarité de leurs enfants. 

 

Par ailleurs, ils pensent que l’école ne prend pas assez en compte l’impact des réseaux sociaux et n’intègre pas ou peu cette dimension dans la réflexion sur la violence scolaire. Enfin, ils pointent le fait que, quand on aborde cette thématique, elle ne se fait en général que sous l’angle des rapports entre enfants. Ils pensent qu’il faudrait travailler les relations interpersonnelles à tous les étages : enseignants/élèves, directions/enseignants, parents/enseignants, parents/directions, élèves/élèves, sans oublier les éducateurs et auxiliaires, et que ce n’est qu’à cette condition que le climat pourrait s’améliorer. Les parents estiment aussi que la violence institutionnelle du système scolaire renforce ce climat délétère.

Les parents demandent :
  • Une éducation à l’alimentation

  • Un temps de midi qui soit une pause réellement « ressourçante » et non stressante pour les enfants

  • Une alimentation de qualité visant à tendre vers le 'tout bio' et privilégiant les filières courtes et les fruits et légumes de saison. Ces conditions feraient partie des appels d'offre aux fournisseurs de repas scolaire.

  • Une politique de l’accueil extra-scolaire en cohérence avec le Code de Qualité de l’ONE, encadré par du personnel formé à cet effet.

  • Une éducation à l’égalité filles-garçons

  • Un travail de fond sur la question du harcèlement

  • Des infrastructures collectives entretenues et en suffisance

  • Des règles de vie dans l’école qui tiennent compte du bien-être de l’enfant

  • Une cohérence entre les faits quotidiens et le projet pédagogique de l’école. L’école vise à l’émancipation et au regard critique mais ne discute pas son fonctionnement !

  • La mise en place d’un/des service(s) de médiation scolaire indépendant du/des PO et du régulateur ?

Copyright 2018 Régionale de Bruxelles de la FAPEO -  Tous droits réservés

Charte du site

CONNECTONS-NOUS

CONTACTEZ-NOUS

FAPEO

Rue de Bourgogne, 48

1190 - Bruxelles

ADRESSE

02/527.25.75

Fédération

Wallonie-Bruxelles

Les parents, des acteurs et partenaires reconnus

Santé, hygiène, bien-être et climat scolaire

Infrastructures dans et autour de l’école

Fonctionnement

de l’école

AVEC LE SOUTIEN

Accès direct :