Forest

Questions FAPEO :
1.      Quelle(s) demande(s) exprimée(s) dans ce mémorandum ne rencontre(nt)pas votre approbation et pourquoi ?
2.      Parmi les demandes déclinées en 4 thèmes dans ce mémorandum, quelles actions prioritaires retenez-vous pour votre projet de déclaration de politique générale communale ?
1)      Les parents, des acteurs et partenaires reconnus à tous les niveaux. Actions prioritaires :
2)      Santé, hygiène, bien-être et climat scolaire. Actions prioritaires :
3)      Infrastructures dans et autour de l’école. Actions prioritaires :
4)      Fonctionnement de l’école. Actions prioritaires :
3.       Si vous êtes élu(e), quel modèle de dialogue et de concertation avec les parents d’élèves mettrez-vous en place ?
4.       Quelle est votre vision pour construire un enseignement communal de qualité et pour tous ?

 

 

Réponses reçues :

1) Nous voulons poursuivre l’augmentation de l’offre d’écoles à Forest.

 

Nous voulons améliorer l’accessibilité et la qualité de ces places : créer des places, faciliter les démarches d'inscription, garantir la gratuité, prévoir des repas/collations/soupes sains, diminuer le nombre d'élèves par professeur, améliorer les garderies et diminuer leur coût, permettre aux enfants de jouer dehors et de découvrir tant que possible la nature, proposer aux enseignant.e.s des formations pour mieux connaître et accueillir la diversité des élèves et des familles, mettre l'accent sur la sociabilisation et la communication par le jeu et au rythme des enfants…

 

2) Nous voulons continuer à travailler sur l’égalité d’accès à l’enseignement organisé par la commune et tendre vers la gratuité.

 

C’est un élément fondamental pour les écologistes car la gratuité est un moyen pour tendre vers plus d’égalité dans les écoles. La gratuité relève avant tout d'une obligation de la Communauté française où des écologistes ont déposé un décret en ces sens.

Nous voulons mettre à disposition gratuitement, à chaque rentrée, le matériel scolaire de base pour tous les élèves. Nous nous réjouissons que cette année les cantines scolaires à Forest sont gratuites pour les classes de maternelles à l’école 9, projet pilote de la Communauté française. Nous voulons poursuivre à Forest le travail effectué lors de ces dernières années pour offrir aux enfants une alimentation saine et de qualité.

 

3) Concernant les enseignant.e.s :

 

Nous avons de nombreuses propositions concernant les enseignant.e.s et les directions. Il est important de commencer par un meilleur accueil des jeunes enseignant.e.s car nous savons que près de la moitié des jeunes enseignant.e.s abandonnent la fonction dans les premières années. Nous voulons assurer l’intégration et la formation continuée des enseignant.e.s (mécanisme de tutorat, …). Nous voulons aussi garantir une gestion éthique et transparente de l’enseignement et des ressources humaines. A Forest, il y a eu ces dernières années dans certaines écoles communales, de nombreux problèmes d’absentéisme. Nous voulons mener une réflexion approfondie sur l’organisation des remplacements des enseignant.e.s absent.e.s.

 

Nous souhaitons que les enseignant.e.s des écoles communales puissent être formé.e.s à la détection précoce des troubles de difficultés d’apprentissage et à la remédiation ainsi qu’à la prise en compte des problématiques familiales graves, dans un souci d’écoute et de prévention. Nous voulons aussi former et sensibiliser les enseignant.e.s aux questions de la diversité, des stéréotypes liés au genre, de la pauvreté et du handicap.

 

Enfin, au niveau de la Communauté française, la parlementaire Barbara Trachte a beaucoup travaillé sur la problématique de la pénurie des enseignant.e.s.  https://ecolo.be/penurie-denseignants-ecolo-avance-trois-pistes-concretes/

4) Conseils de participation – brede school :

 

Nous voulons des écoles ouvertes sur le monde, sur leur quartier, sur les familles des élèves et ouvertes à la participation des élèves. C’est un véritable problème dans nos écoles communales à Forest. Nous nous sommes opposés fortement aux mesures prises à la suite des attentats pour fermer les écoles et sanctionner les retards. Nous voulons revoir le ROI des écoles forestoises et supprimer l’exclusion des enfants lors de retards répétés sur l’année. Nous voulons aussi ouvrir nos écoles à des activités extra-scolaires et aussi ouvrir les cours de récréation aux enfants du quartier pendant le week-end, surtout dans des quartiers très denses .

 

Nous voulons que les parents se sentent accueillis aussi dans les écoles et puissent dialoguer avec les enseignants et équipes pédagogiques. Le dialogue entre le pouvoir organisateur, les directions et les parents est aussi un grand problème dans nos écoles communales forestoises. Nous déplorons que ce dialogue ait été particulièrement mis à mal ces dernières années. Nous voulons que les parents puissent participer à la vie des écoles. Que tout soit mis en œuvre pour encourager la création d'associations de parents, les rencontres entre parents, le fonctionnement des conseils de participation…

 

Nous voulons que les élèves aussi participent à la vie de leur école, dès le plus jeune âge (et de manière adaptée). Nous voulons une démocratie scolaire : l'école ne doit pas qu'enseigner la démocratie, elle doit aussi l'incarner.

 

5) La scolarisation et l'accueil des primo-arrivants :

 

Nous sommes évidemment pour le développement et la qualité de l'accueil des migrants. Nous avons porté dans de nombreuses communes dont à Forest la motion « commune hospitalière » dans laquelle nous avons voulu donc que les enfants des migrants soient bien accueillis dans nos écoles et que leur intégration scolaire soit favorisée. Nous avons fait référence dans la motion communale à la mise en place du dispositif DASPA.

 

6) La qualité de vie dans les écoles et aux alentours :

 

Nous voulons réaliser un audit participatif sur la qualité des installations sanitaires des écoles communales. Nous souhaitons aussi travailler sur la réduction de l’empreinte écologique. Nous faisons particulièrement attention au bruit et à la qualité de l'air. Sur ce dernier point , à Forest des démarches ont été entreprises par des parents pour demander des mesures pour l’amélioration de la qualité de l’air. Nous sommes favorables aux mesures No2pollution et aux actions de filter cafe filtré ; nous voulons au maximum éloigner la circulation automobile devant les écoles, verduriser les alentours et les cours de récréation, et apporter une attention particulière à la construction, à la rénovation et à l'entretien des écoles.

 

6) La mobilité :

 

Nous voulons privilégier au maximum les déplacements vers l'école à pied, en trottinette, en transports en commun, à vélo pour des raison de sécurité, de santé, de qualité de l'air, de décongestion… Il faut des rangs scolaires à pied ou à vélo/trotinette, des parkings vélo/trotinette, éloigner les voitures de devant les écoles et des parkings à vélo dans les écoles.

 

7) Le bilinguisme :

 

Il est essentiel à Bruxelles. Concrètement, à Forest, nous estimons qu’il faut développer au maximum les collaborations entre les écoles francophones et les écoles néerlandophones et poursuivre la création d’écoles néerlandophones.

Copyright 2018 Régionale de Bruxelles de la FAPEO -  Tous droits réservés

Charte du site

CONNECTONS-NOUS

CONTACTEZ-NOUS

FAPEO

Rue de Bourgogne, 48

1190 - Bruxelles

ADRESSE

02/527.25.75

Fédération

Wallonie-Bruxelles

Les parents, des acteurs et partenaires reconnus

Santé, hygiène, bien-être et climat scolaire

Infrastructures dans et autour de l’école

Fonctionnement

de l’école

AVEC LE SOUTIEN

Accès direct :